AFP-ACP

Quelques informations sur la Psychothérapie ACP


QU'EST-CE QUE LA PSYCHOTHÉRAPIE CENTRÉE SUR LA PERSONNE ?

C'est à la fois une philosophie, un art, et une technique.

- UNE PHILOSOPHIE DE LA PERSONNE :

La Confiance dans la Personne.

Il y a en elle "un courant inné qui l'entraîne vers la réalisation positive de ses propres possibilités" : c'est la "Tendance Actualisante", qui suit le tracé d'un "Processus Directionnel", propre à chaque personne.

Le Respect de la Personne.

Celle-ci se doit d'être respectée, tant dans les forces subtiles de son processus de croissance, que dans ses convictions ou ses choix d'existence.

- LA PRATIQUE THÉRAPEUTIQUE :

C'est "une relation structurée de façon précise, offrant au client un climat d'ouverture, de non-jugement et de compréhension, qui lui permet une profonde expérience de soi, le rendant capable de réaliser son potentiel".
C'est une psychothérapie expérientielle : la source de toute "connaissance de soi" est "l'expérience immédiate" de soi.
Le thérapeute ne traite pas une maladie, mais il rencontre une personne. Le client n'est pas identifié à une pathologie. Il est écouté et aidé sans passer par le prisme de la normalité.
C'est la relation entre le thérapeute et le client qui est considérée comme transformatrice. Le professionnalisme du thérapeute consiste à ne pas se protéger derrière un rôle de spécialiste ou d'expert du psychisme, mais d'être là "en tant que personne". Le savoir être requis par le thérapeute consiste en trois attitudes : la compréhension empathique, la Congruence (être vrai), le Regard Positif Inconditionnel (absence de jugement).

A QUI S'ADRESSE LA PSYCHOTHÉRAPIE CENTRÉE SUR LA PERSONNE ?

Elle s'adresse à toute personne - quel que soit son âge, son sexe, sa profession, son appartenance sociale, sa culture - qui se trouve confrontée à des questionnements d'ordre existentiel.

  • Aux hommes et aux femmes qui rencontrent des difficultés dans leur vie affective, sexuelle, conjugale, familiale ou relationnelle.
  • Aux hommes et aux femmes qui ont à faire face aux bouleversements d'une séparation (rupture, divorce) ou d'un deuil.
  • Aux hommes et aux femmes qui traversent des moments de crise (perte de travail, mise à la retraite, changement de lieu ou d'emploi).
  • Aux hommes et aux femmes qui se trouvent confrontés à la maladie, eux-mêmes ou leurs proches.
  • A toute personne qui peut ressentir une hésitation par rapport à des choix d'existence, un mal-être, une stagnation, le sentiment confus d'étouffer dans un système de fonctionnement trop étroit, ou de ne pas réaliser un potentiel de vie qu'elle pressent en elle.

La Psychothérapie Centrée sur la Personne offre un espace thérapeutique fait à la fois de professionnalisme et d'humanité.

Elle s'adresse finalement à toute personne éprouvant le besoin d'un lieu de parole neutre où l'on puisse s'exprimer, être compris et accepté, et où l'on puisse - seul et pourtant pas seul - tenter de déployer à son propre rythme, son potentiel de croissance, pour aller vers l'autonomie, la confiance et le mieux être.

QUI EST CARL ROGERS ?

CARL ROGERS (1902-1987) est un psychologue américain, un psychothérapeute, un universitaire, un pédagogue, un chercheur, et l'auteur de nombreux livres. Il est le fondateur de l'Approche Centrée sur la Personne et de la Psychothérapie Centrée sur la Personne.

Son enseignement universitaire, dès 1940, a introduit des conceptions révolutionnaires dans le monde de la psychologie, marqué par les seuls courants existant alors - comportementalisme, expérimentalisme et psychanalyse.

Pratiquant, au début de sa carrière, la méthode analytique et puis expérimentant d'autres approches, il l'a progressivement abandonnée pour fonder sa propre méthode thérapeutique, validée par des centaines d'entretiens enregistrés qui en démontrent l'efficacité pour un processus de croissance.

Ses idées, d'abord contestées, furent ensuite reconnues comme singulièrement intéressantes et novatrices : en 1946-47, il fut nommé président de l'American Psychological Association, puis, en 1956, il fut titulaire d'une distinction de celle-ci pour l'intérêt de ses recherches dans le champ de la psychothérapie. Sa pensée imprègne une grande partie de la psychologie actuelle, en particulier le courant de la Psychologie Humaniste, puis devient le président de la nouvelle Association Humaniste.

Son livre le plus connu, On Becoming a Person (USA: 1961) fut édité en France en 1966, sous le titre: Le Développement de la Personne, et il est régulièrement réédité depuis lors chez Dunod.
De son domaine d'origine, la Psychothérapie, l'APPROCHE CENTRéE SUR LA PERSONNE s'est largement étendue à tous les domaines du champ social (pédagogie, travail social, organisations, relations interculturelles, etc...). A la veille de sa mort, Carl ROGERS fut officiellement pressenti pour être Prix Nobel de la Paix.



AFP-ACP : 17 rue Dupin 75006 PARIS,

pour retourner à la page d'accueil
Dernière mise à jour le 06/09/2014